Quick grilled eggplant

Ok, you want to prepare a quick vegetables dish. A microwave, the no salt breadcrumbs and here we go !!

– eggplant
no salt breadcrumbs
– olive oil

1) Cut your eggplant in thin slices. The thinner, the better !

2) Put your eggplant slices in a microwavable dish.

3) Season, pour the breadcrumbs and splash with a bit of olive oil.

4) Cook in the microwave for 3-4 minutes, or until golden brown.

Bon appétit !!

Publicités

No salt breadcrumbs

Ok, no salt bread is far from the greatest ! However, you can make breadcrumbs quickly and packed of flavors !!
Works also with gluten-free bread

– no salt bread, very dry
– thyme
– rosemary
– 2-3 garlic cloves
– parsley leaves

Combine all the ingredients and mix in the robot.

Voilà !!

– If your bread is too soft, bake it in the oven at 200ºC for 20 minutes.

Profil Twitter : changer la couleur du texte

Par défaut, le texte du profil Twitter est de cette couleur texte twitter par defaut

Pas terrible pour lire, n’est-ce pas ?

Changer la couleur pour un contraste plus soutenu n’est pas hyper intuitif, sans être bien sorcier non plus.

1) Suivre les quatre premières étapes du tuto officiel Twitter.

2) Pour choisir la couleur, il faut connaitre le code HTML. Vous pouvez le trouver sur cette page.

3) Copier-coller le code dans la zone blanche, comme ici : couleur profil

4) Valider les modifications. Et voilà !! 😀

Polenta croquette with cheese

French version here

I’ve heard about this recipe thanks to @Souristine. Souristine is a French foodista 🙂

For 4 eaters :
– 600g polenta
– 1,5L of soup or any liquid
– Cheese to taste
– Salt, pepper

1) Soak the polenta into the soup out of the stove.

2) Put the pan on the stove and bring to the boil. Whisk continuously until cooked, about 10mn.

3) Add cheese and seasoning. Pour in an oven dish and let it rest in the fridge for at least 1 hour. The polenta must be very cold : otherwise, it melts away while sauté.

4) Cut the polenta into pieces.

5) In a pan, melt butter. When the butter is melt, cook the pieces of polenta until golden, around 2 minutes on each side.

Gratin dauphinois and butternut in 10 minutes

I know, I know, normally, a good gratin dauphinois needs at least an hour and a half in the oven !

But this recipe (in French) has been a lifesaver for a traditional gratin dauphinois in a matter of minutes. As good as the traditional recipe 🙂
You fold the plate with garlic only. Peel your potatoes, slice them as thinly as possible. Top a layer of potatoes, season with salt, pepper and nutmeg, repeat until the last slice !
Pour as much cream as milk, as 1 glass of milk and 1 glass of cream.
Wrap your dish with food quality plastic wrap, cook in the microwave for 5-7 minutes. Meanwhile, heat your oven at 200°C.
Unwrap the plastic, put in the oven for 3-5minutes until golden brown.
Enjoy your meal !!

So, the gratin dauphinois and butternut follows a very similar process for speedy readiness 🙂

This recipe comes from Zola Nene’s cookbook Simply delicious

Contrary the original recipe, rub the plate with garlic and only garlic : the cream, milk and parmesan are already a good team without adding butter 🙂
Prepare your sauce with 250mL milk + 250mL cream rather than 375mL cream, with the same ingredients. For the potatoes and butternut, cf the recipe !
Wrap your plate with food quality plastic wrap, in the microwave for 4 to 6mn. Meanwhile, heat the oven at 200°C.
Unwrap your dish, put in the oven for 3 to 5mn.
It’s ready !

Informatique polyglotte

Pour ceux et celles qui écrivent en plusieurs langues, il faut se rendre à l’évidence : entre le clavier où il manque les caractères voulus, le correcteur d’orthographe qui corrige tout, l’encodage étrange… il y a de quoi râler !
Pourtant, Windows peut facilement devenir polyglotte 🙂

1) Paramétrer la langue du clavier
Rendez-vous sur ce tuto officiel. Pour vous aider, utilisez le clavier visuel (un peu comme un dictionnaire pour chercher un mot qu’on ne connait pas).

2) Correcteur d’orthographe
Celui qui en fait vraiment voir de toutes les couleurs !!
Le logiciel libre est beaucoup plus adapté aux polyglottes.

Firefox (navigateur) et Thunderbird (logiciel de messagerie) : chargez les dictionnaires que vous désirez, puis Dictionary Switcher

LibreOffice (suite bureautique) : ajoutez les dictionnaires que vous voulez + LanguageTools pour la grammaire.

Hlailem, plat d’été

Puisque j’ai publié la version en anglais, ce billet est dédié à la recette en VO.

La recette est extraite du livre La cuisine juive tunisienne, par Andrée ZANA-MURAT.

Les pâtes fraîches :


La durée de confection et séchage se calque aisément sur le programme Chi l’ha visto diffusé sur la Rai3, pubs à rallonge incluses.

Recette du plat éponyme :

  

Ça laisse le temps de préparer un plan de dissertation !

Hlalem, summer dish

The South African chef Zola Nene told me on Twitter

I was immediately thinking about this recipe for such a hot day ! Actually, this post is about two recipes in one recipe : the fresh pasta and the actual dish.
These two recipes are of the book La cuisine juive tunisienne by Andrée ZANA-MURAT (in French).

Hlalem is Tunisian pasta, like this one : http://p5.storage.canalblog.com/53/99/426697/28788644.jpg (source : http://lespetitscreux.canalblog.com/archives/2008/08/03/10120181.html, in French)
During the summer, the Tishaa beav, around July-August, Jews mourn the destruction of Jerusalem’s temple. During these three weeks, people don’t eat fresh meat or drink wine. They can eat merguez because this spicy beef or lamb sausage is dried.
So, we cook hlalem in a soup made of pasta, legumes (like chickpeas, lentils….) and merguez.
If you have no hlalem, you can use dried pasta you cook in soups. However, you can prepare homemade hlalem. It takes a bit of time, but its taste is incomparable !!

Hlalem

190g fine grain semolina
6cL water
2 pinches of salt

1) Combine the ingredients until you get a soft dough you can work.
Be careful, the dough dries very quickly !
2) This video shows you how to make the hlalem : https://www.youtube.com/watch?v=spkQBQefDLo

You can then prepare the soup !!

Hlalem soup

250g hlalem (the pasta)
250g chickpeas
250g blond lentils
500g merguez
1 or 2 onions
6 garlic cloves
1 box tomato paste (ca 70g)
1tsp coriander powder
1/2tsp ground fennel
15cl olive oil
Salt, pepper

1) Prepare and cook the chickpeas.

2) Peel the onions and garlic. Mince the onions and press the garlic.

3) Cut the merguez into large pieces and sauté the merguez. Throw away the fat and set aside.

4) In a pot, sauté the onions and the garlic in the olive oil. Add the tomato paste. Season with salt and pepper. Pour 1L of water and bring to boil. Pour the hlailem. Wait for the water to boil back, then lower the heat and let cook for 20mn.

5) Add chickpeas, lentils, fennel, coriander and merguez and season to taste, then, cover and simmer for 30mn for letting all the flavors mixing together.

6) It sticks at the bottom : that’s a good sign ! Switch off the stove, then let the soup rest for 5 to 10mn. It’s ready !!

Tips:

  • If you want to get al all-legume-soup, substitute the 250g of chickpeas with an equal amount of chickpeas and fava beans.
  • Traditionally, this soup is made of homemade merguez. In such case, you add them in the pot without precooking.
  • Use canned legume to save time.
  • This soup is best eaten with harissa for a spicy taste !! Harissa is made of pureed red peppers with garlic and salt.

Tartines Boursin, figues, amandes

Je me suis librement inspirée de cette recette par French Guy Cooking, acolyte de Jamie Oliver (en anglais).
Je n’avais pas de pancetta, additionnée d’une sacrée flemmingite aiguë pour les courses !

La pénurie de noisettes m’a orienté vers les amandes pilées. On peut aussi utiliser mélanger les amandes et les noisettes. Les courageux amateurs peuvent les griller au four 10 minutes à 200°C.

J’ai remplacé la baguette par du pain Poilane. Il est plus sain, plus rassasiant et son gout met beaucoup mieux la garniture en valeur. Oui, on sort de l’esprit des petites bouchées imaginé par French Guy Cooking 😉 Les gouts et les couleurs…

La chaleur fait bien passer l’envie d’utiliser la plaque, même pour 10 minutes. Et a fortiori d’allumer un four !

Le Boursin ail et fines herbes contrebalance efficacement le gout très sucré de la figue, tandis que les amandes apportent un arrière-gout subtil et du croquant. Pari réussi pour un repas sans chichis ! 😛

Pour 2 tartines

– 2 tranches de pain Poilane
– 2 figues
– Boursin ail et fines herbes
– 1 poignée d’amandes et/ou de noisettes

1) Piler les amandes et/ou les noisettes dans le pilon.

2) Éplucher les figues et les couper en deux. Réserver.

3) Griller le pain avec le grille-pain.

4) Tartiner le pain grillé de Boursin

5) Disposer les figues et saupoudrer les amandes.

Bon appétit !

Astuces anti-gaspillage alimentaire

Je dédicace ce billet à @Arash pour la pétition Stop au #GachisAlimentaire en France.

Selon le Ministère de l’Écologie, 6,5Mt de déchets alimentaires proviennent des consommateurs.
Chacun à son niveau peut contribuer à réduire le gaspillage alimentaire.

Ces astuces de l’Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) sont un premier pas pour moins gaspiller. Comme dit le proverbe, « les petits ruisseaux font de grandes rivières » 😀

D’autres astuces :
1) Éplucher le gingembre avec une cuillère à café plutôt qu’un couteau pour limiter les pertes. Sources : #norbertetjean
Éplucher ses légumes avec un économe plutôt qu’un couteau.

2) Les petits-suisses et yaourts nature peuvent remplacer la crème fraîche.

3) Les fruits trop murs peuvent aisément devenir des compotes et des confitures. Vous pouvez également les cuire dans des recettes sucrées-salées pour les amateurs.

4) Pour que vos fruits murissent plus vite, les emballer dans du papier journal avec des pommes.

5) Ne jamais conserver les fruits, légumes et herbes dans un emballage plastique hermétiquement fermé pour éviter la moisissure.

6) Il vous reste des herbes ? Mélangez-les à du beurre pour un délicieux beurre d’herbe.
Vous pouvez également les faire sécher pour les conserver plus longtemps. Elles s’utilisent autant en tisane que pour agrémenter les plats.

7) L’huile ne rancit pas si elle est conservée à l’abri de la chaleur et de la lumière.
Il vaut donc mieux la conserver dans un placard fermé que sur le plan de travail à côté des plaques de cuisson 😉

Gratin de chou-fleur à la ricotta et aux pois-chiches

En lieu et place de la sauce Mornay, essayez le mélange ricotta et fromage blanc (ou yaourt si vous n’avez pas de fromage blanc).

IMG_0372

Pour 2 personnes :
300g de chou fleur
250g de ricotta
500g de fromage blanc
200g de pois chiches

1) Précuire le chou fleur soit à la vapeur, soit dans l’eau bouillante. Cuire également les pois chiches dans l’eau.

2) Pendant ce temps, bien mélanger la ricotta et le fromage blanc.

3) Mélanger le chou fleur et les pois chiches cuits avec le mélange ricotta-fromage blanc.

4) Cuire pendant 20 minutes à 180ºC

Astuces :
– Si vous utilisez des pois-chiches en conserve, il suffit de les ajouter à l’étape 3.

SOS restes du frigo

Suite à l’action d’@Arash, j’ai voulu bloguer quelques recettes pour utiliser des restes.
Sauf qu’avec la crise de flemmingite aiguë, je vais m’y prendre un peu autrement 😉

Restes de polenta, pommes de terre, riz ? Sans hésiter, des croquettes !
Croquettes de polenta
Croquettes de pommes de terre
Une préparation pour croquettes doit absolument être bien froide pour qu’elle tienne à la cuisson.

Vous pouvez également préparer une merveilleuse soupe à base de restes de légumes, viande….

Si vous disposez de restes de poisson, vous pouvez préparer des fish-cakes anglais (en).

Les farces pour banatages comme pour les bricks s’accommodent autant des restes de viande que de poisson.
Les restes de viande peuvent s’accommoder en boulettes, en pain de viande, dans une axoa basque, des lasagnes italiennes ou un délicieux moussaka grec.

Rôti de veau en cocotte

2015/01/img_0248.jpg

Une alternative au rôti de veau au four. Tendre et moëlleux, que demander de plus ?

Pour 2 personnes
– 300g de rôti de veau
– 3 oignons
– 2 poivrons
– 1 courgette
– Thym, romarin
– Sel et poivre
– Huile d’olive

1) Dans la cocotte, faire revenir à feu vif le rôti de veau.

2) Ajouter les oignons, puis les légumes, et bien faire suer.

3) Mouiller les aliments à hauteur avec de l’eau chaude pour ne pas casser la cuisson. Faire bouillir.

4) Quand l’eau bout, poser le couvercle de la cocotte puis baisser le feu au minimum.
Laisser cuire pendant 1 heure.

Astuces :
1) Vous pouvez servir ce rôti avec des olives noires pour la saveur acido-amère.

2) Avec cette base, vous pouvez :
– augmenter la quantité de légumes
– utiliser d’autre légumes etc…
Bref, utilisez votre imagination !!

Endives au jambon revisitées

2015/01/img_0039.jpg

Vous connaissez certainement les endives au jambon de la cantines, tellement amères qu’elles finissent dans la poubelle.
Une bonne nouvelle : c’est du passé ! Grâce à cette recette.

Pour 4 personnes
– 4 endives
– 150g de beurre
– 100g de farine
– 50cL de lait
– 50g de farine
– 100g de fromage râpé
– 3 citrons
– 4 tranches de jambon coupées en petits morceaux

1) Retirer le cône des endives

2) Dans une casserole, faire revenir les endives dans la moitié de beurre. Verser de l’eau jusqu’à ras des endives, puis rajouter le jus des citrons. Laisser cuire 30 minutes.

3) Pendant ce temps, préparer la sauce Mornay.

4) Faire fondre le beurre dans la casserole. Quand le beurre est complètement fondu, verser la farine. Fouetter.

5) Verser le lait froid, puis fouetter jusqu’à ce que la béchamel épaississe.

5) Quand la béchamel est prise, verser le fromage râpé.

6) Dresser l’assiette avec les endives, le jambon et la sauce Mornay.

Bon appétit !

Il est possible de mettre du jambon blanc et du jambon cru pour davantage de goût.

Tzatziki bien herbé !

IMG_0244
Une folle envie de tzatziki en plein mois de janvier ? C’est possible !

Pour 4 personnes :

1 concombre
250g de yaourt grec ou de fromage blanc frais
1 botte de coriandre
1 botte d’aneth
1 botte de menthe
2 à 3 gousses d’ail
2 à 3 citrons
Huile d’olive
Sel
Poivre

1) Râper le concombre avec une râpe à gros trous

2) Égoutter au-dessus d’une passoire, saler, puis laisser dégorger pendant une heure.

3) Dans un saladier, mélanger le concombre râpé, le fromage blanc, les herbes préalablement coupées en petits morceaux, l’huile d’olive, le jus de citron, le sel et le poivre.

4) Faire prendre au frais pendant au minimum 30 minutes.

Bon appétit !

Brunch dominical 2 : la semoule au lait et citron

brunch dominical

 

Pour 4 personnes

400g de semoule
1L de lait
Quelques gouttes d’arôme citron
Du jus de citron

 

1) Faire bouillir le lait sur le feu.

2) Baisser le feu sur feu moyen. Verser la semoule.
3) Au bout de 8 minutes, ajouter l’arôme citron.

4) 2-3 minutes plus tard, ajouter le jus de citron. Ça fait 10 à 11 minutes de cuisson.

 

C’est prêt ! Bon appétit ! 🙂

Salade de fruits de mer fraîcheur

20140702-220037-79237310.jpg

Pour 2 personnes :

– 300g de mélange de fruits de mer (Picard)
– 3 càs d’huile d’olive
– le jus d’1/2 citron
– 1 oignon
– 1 gousse d’ail

1) Dans une casserole, faire revenir l’ail, puis l’oignon avec 1 càs d’huile d’olive.

2) Mettre le mélange de fruits de mer dans la casserole.

3) Rajouter de l’eau chaude au ras des aliments. Laisser cuire une minute.
Si vous cuisez plus longtemps, les fruits de mer deviennent caoutchouteux.

4) Égoutter l’eau.

5) Verser dans un plat, puis mettre au frais 30 minutes minimum.

6) Sortir la salade. Assaisonner avec 2 càs d’huile d’olive et le jus de citron.

Bon appétit estival ! 😉

Nans au fromage faits maison

Avec mes sincères remerciements pour l’auteur original de cette recette, @qffwffq.
La recette d’origine se compose de ces 3 tweets :

Par contre, n’ayant ni balance, ni verre doseur et uniquement du yaourt grec vendu par pot de 1kg,  il a fallu se débrouiller autrement pour les dosages !
Que l’auteur daigne accorder son pardon pour ce sacrilège, ces altérations de dosage permettront à ma soeur et ses amis de réaliser cette recette de l’autre côté de l’Atlantique !

Et je n’ai pas mis un seul grain de sel, la levure faisant très bien l’affaire pour saler (puisqu’on vous dit que c’est du sodium comme notre sel de cuisine, parbleu ! 😉 ).

Pour 4 nans, soit 4 personnes d’appétit normal :

– 2 tasses de farine (j’ai pris de la farine type 150, mais une farine classique fera l’affaire)
– 1 tasse de yaourt (le yaourt grec marche aussi très bien)
– 1 sachet de levure chimique (11g, ou 2 c à c)
– 1 c à s d’huile
– 1 Kiri(r) (j’en ai mis un peu plus que dans la recette originale)

Méthode :

  1. Mélanger tous les ingrédients sauf le Kiri(r).
  2. Replier la pâte et étaler finement.
  3. Mettre un Kiri(r).
  4. Plier la pâte en 2 par-dessus le Kiri(r) et étaler de manière à former une galette de petite taille et fine.
  5. Cuire dans une poêle chaude.

C’est prêt ! Bon appétit !

Quelques astuces supplémentaires, à consommer sans modération. Servez-vous, c’est gratuit ! 😉

  • Bien que l’huile d’olive soit excellente pour la santé et tellement délicieuse, son gout domine même quand la pâte est cuite. Choisir de l’huile de tournesol ou de l’huile d’arachide, à la saveur plus neutre. En général, l’huile d’olive est inappropriée pour les pâtes à cause de son gout très prononcé. Sauf si le cuisinier rêve de saveurs d’olive bien présentes dans sa recette, naturellement 🙂
  • Pour ceux qui veulent davantage avoir la sensation de fromage en bouche, réaliser des nans petits et fins (de la taille d’ 1/2 assiette à gâteau).
  • Une pâte trop épaisse et des nans trop grands donnent l’impression de manger peu de fromage (l’erreur commise sur le premier nan ne se renouvellera plus, promis !)
  • Cette recette permet de réaliser des nans nature. Dans ce cas, on supprime le Kiri(r) 🙂
  • Même si ça risque de faire hurler les puristes, les amateurs de parfums provençaux peuvent substituer le Kiri(r) par leurs herbes favorites et mettre de l’huile d’olive dans la pâte. Dans ce cas, ce n’est plus tout à fait un nan et pas encore une pompe à huile 😎

Beurre d’algues fait maison

J’ai découvert le beurre d’algues alors que j’étais en vacances à Trouville.
Par la suite, je n’ai pas réussi à en trouver à Paris. Ou alors, c’était trop cher pour les finances.
Conclusion : mieux vaut le faire maison !

Forte de ma décision, je décide d’entreprendre une recherche via Internet. Je ne fus point déçue du résultat !

Je suis partie de cette recette (en plus, l’auteure du blog est juriste, ce qui ne gâche rien ;)).

 

beurre d'algues 1
N’habitant pas tout près d’un magasin asiatique et étant atteinte de flemmingite chronique à court de temps, je me suis donc rendue au magasin bio le plus proche.
J’ai choisi un mélange de nori, fucus et dulse ainsi qu’un paquet de wakamé.

En outre, n’ayant pas de balance, j’ai utilisé les outils de mesure les plus accessibles de ma cuisine 😉

 

Préparation : 5mn
Pas de cuisson

Pour 125g de beurre demi-sel :
– 2 cuillères à soupe de mélange d’algues
– 1 cuillère à soupe de wakamé
– 2 pointes de couteau de fleur de sel

1) Couper le beurre en petits morceaux dans un bol. Ainsi, le beurre ramollira plus rapidement à température ambiante.

2) Verser tous les ingrédients dans le bol.

3) Travailler à la main pour bien mélanger tous les ingrédients.

4) Mettre le beurre dans un récipient hermétiquement fermé et stocker au frigo. Il peut se  garder un mois.

Ce beurre est délicieux en accompagnement de poissons et crustacés, mais aussi pour assaisonner des féculents et des légumes.

Bon, évidemment, tout excès étant nuisible, un beurre d’algues est à consommer avec modération ! 😉

Compote de pommes gastronomique

Cette recette de compote de pommes vient de l’émission Norbert et Jean : le défi. Je remercie cette émission qui me permet d’apprendre tout en me distrayant.
Merci, Norbert et Jean, pour cette émission rééducative et amusante 🙂
J’ai donc utilisé cette recette et réalisé la partie compote.

La compote de pomme en morceaux
Eplucher des pommes Pink Lady et Granny Smith. Couper les pommes en morceaux.
Faire fondre du beurre dans une casserole et incorporer les morceaux de pomme. Faire revenir les morceaux de pommes pendant une demi-heure.
Sortir du feu et ajouter un peu de sucre.

Pour ma part, la texture de la compote sans morceaux est plus agréable en bouche.
Le seul changement que j’ai apporté à cette recette a été de faire revenir les pommes, mettre le sucre et enfin, ajouter l’eau. Le sucre ne se dissout que mieux.
Pour obtenir une compote sans morceaux, j’ai passé le mélange au blender (pour ceux qui disposent d’un babycook, il fera parfaitement l’affaire).

Astuce : pour que les pommes reviennent plus rapidement, coupez-les en petits morceaux. Plus les morceaux sont coupés petits, plus l’aliment cuit vite.

Brunch dominical 1 : les oeufs parfaits

Pour le brunch dominical, il y avait :

brunch dominical

– Oeufs parfaits

– Semoule au lait

– Yaourt aux amandes et noisettes

– Jus de fruits

Pour changer des omelettes, oeufs brouillés, oeufs pochés, j’ai testé la recette de l’oeuf parfait.

Qu’est-ce que l’oeuf parfait ?
Les chefs désignent l’oeuf parfait comme un oeuf cuit à basse température, où le blanc est à peine pris et le jaune coulant.
Cet oeuf a un gout de crème pâtissière. Il est parfait pour bluffer vos invités en verrine. Il se comporte également en sauce sans ajouter de gras.
Bref, une tuerie !

Normalement, les chefs cuisent un oeuf parfait est cuit à température constante de 65°C entre 45 et 90 minutes. Il peut être cuit au four ou dans de l’eau maintenue à température constante avec un thermo-plongeur.
Sauf que voilà, un thermo-plongeur coute cher et les fours domestiques ne donnent pas toujours une température exacte.
De plus, nous n’avons que rarement 45 minutes, encore moins une heure et demi, pour cuire des oeufs.

J’ai donc cuit mes oeufs parfaits selon la technique vue dans Norbert et Jean : le défi. Ils cuisent leurs oeufs pendant 10 minutes dans une eau à 70°C.
Je me suis munie uniquement d’une casserole d’eau et d’un thermo-sonde, mais un thermomètre de cuisine fera très bien l’affaire.
Pour les curieux, j’utilise le thermo-sonde Mastrad, qui me donne toute satisfaction.

Pour ma part, je constate que 10 minutes suffisent pour des petits oeufs. Pour des oeufs moyens, une cuisson de 15 minutes me parait beaucoup plus adaptée.

Dès que les oeufs sont cuits, plongez-les dans un bol d’eau froide avec des glaçons pour stopper la cuisson. Enfin, cassez-les délicatement dans le récipient où vous souhaitez le manger.
Régalez-vous !

Conseils indispensables pour réussir vos oeufs parfaits :

1) Choisir des oeufs extra-frais, qui seront beaucoup plus savoureux.

2) Maintenez toujours la température de l’eau à 70°C.

3) N’utilisez pas de thermomètre médical pour surveiller la température de l’eau ! Oui, ça parait évident, mais combien ne vont-ils pas se diriger vers l’armoire à pharmacie pour prendre le thermomètre ? *suivez mon regard*

Relations médicales 2

Suite de Relations médicales 1, publié précédemment.

Je vais aborder le cas où mon choix du praticien est limité.
Il y a malheureusement des cas où mon choix est limité. Soit parce que je dois voir un médecin désigné pour une visite médicale administrative. Soit parce que les soins nécessaires ne peuvent avoir lieu qu’à l’hôpital. Soit, tout simplement, parce que moins de médecins sont disponibles (congés scolaires, vacances à la campagne….).

Dans ce cas, l’idée est d’annoncer la couleur rapidement, sans risquer de perdre mes moyens ou de pleurer.

En surfant sur Internet, je suis tombée sur cette page fort intéressante.
Une lettre est effectivement une solution pour annoncer vite et  bien la couleur. De plus, comme il s’agit d’un écrit, le praticien ne peut pas faire comme s’il ignorait ma position.
Il ne peut pas non plus me dire qu’il doit dire les choses pour se couvrir, puisque cette lettre peut faire office de consentement éclairé. Pour que cette lettre fasse office de consentement éclairé, signer à la main après avoir tapé la lettre (on peut utiliser une signature électronique certifiée, mais c’est moins connu et plus compliqué).

(Bien sur, écrire cette lettre à la main est absolument licite 😉 Mais une lettre tapée est beaucoup plus lisible même pour le médecin 😉 )

J’utilise donc ce modèle pour annoncer la couleur. Libre à vous de l’adapter à votre cas personnel !

                                                 Cher Docteur B (mettre le nom du praticien si vous le connaissez),
Je m’appelle Giulia C et je suis votre nouvelle patiente. Je suis cérébrolésée, ce qui entraîne une surdité unilatérale et un Trouble Déficit d’Attention avec Hyperactivité, ou la maladie des enfants hyperactifs.
Je viens vous voir car il est important pour moi d’être en bonne santé, peu importe mon handicap.

Je suis consciente que mon TDAH et ses conséquences, les difficultés à gérer le stress, l’impulsivité et l’attention fluctuante sont des facteurs de risque pour la santé, mais ce n’est pas la raison de ma présence aujourd’hui.
Je viens vous voir pour (décrire succinctement le motif de la consultation).

Voici certaines informations qui vous aideront à mieux me soigner :
– Ma situation est d’origine neurologique, et non psychologique. C’est un trouble cognitif et comportemental qui engendre beaucoup de problèmes dans ma vie quotidienne et sociale.
Ce handicap est indépendant de l’intelligence mesurée par des tests psychométriques. (commentaire perso: rester sur des éléments factuels/scientifiques. Autrement, vous renforcez sans le vouloir les stéréotypes du médecin)

– Je sais parfaitement qu’il existe une importante controverse de spécialistes sur la prescription de Ritaline.
À l’heure actuelle et après essais de plusieurs classes de médicaments, la Ritaline est le seul traitement efficace pour mes symptômes cognitifs sans que je ne subisse trop d’effets secondaires, sous la surveillance de mon spécialiste hospitalier.
S’il existe une raison médicale pour discuter de ce sujet, je vous prie de m’en parler.
En revanche, j’aimerais que les discussions théoriques sur la légitimité de prescrire ce traitement et la nature de cette maladie n’aient pas lieu en ma présence. Ces discussions théoriques ont mené à des jugements aussi hâtifs qu’infondés sur ma valeur morale et celle de ma famille, qui engendrent une souffrance inutile et ne contribuent pas à me soigner.
Inutile aussi d’évoquer un objectif de guérison, irréalisable en l’état des dernières données acquises de la science.

Si vous avez des questions sur les lésions cérébrales, le TDAH, la surdité unilatérale ou d’autres sujets qui se présentent en consultation, n’hésitez pas à me demander.
Je suis ouverte au dialogue, mais je refuse de me faire juger ou harceler au nom d’une police de la bonne moralité.

En vous remerciant de votre expertise, j’espère que cette lettre contribuera à une relation positive.

Signature manuscrite

Quelques conseils fondamentaux :
– Votre lettre doit être claire, concise et argumentée. Un médecin n’aime pas se sentir en face d’un patient capricieux, qui demande tout et n’importe quoi.

– Priorisez vos demandes et ne gardez que les fondamentales. Présenter peu de demandes argumentées augmentera vos chances d’être entendu.

– Votre lettre doit tenir sur une page maximum. Vous ne faites pas lire un catalogue publicitaire !

– Personnalisez votre lettre. Un médecin reçoit beaucoup de lettres-types, publicitaires ou administratives.
Si vous connaissez le nom du médecin, mentionnez-le dans la formule d’appel. Si vous êtes recommandé par une personne, une association, mentionnez-le quelque part dans la lettre.
Le médecin se rappellera de votre courrier personnalisé et sera plus enclin de suivre vos demandes.

Relations médicales 1

Dire que j’ai eu des relations difficiles avec les médecins relève d’un doux euphémisme.

Je suis atteinte de TDAH, traité par ritaline.
Ce médicament traine aujourd’hui une mauvaise réputation même au sein du corps médical. J’ai eu à faire à des médecins qui m’accusaient d’avoir obtenu un diagnostic inventé pour excuser mon manque de volonté. Selon eux, « l’hyperactivité est une maladie inventée pour excuser les parents qui refusent de s’occuper de leurs enfants et vendre des médicaments qui engraissent l’industrie pharmaceutique ».
Selon ces « professionnels », le seul moyen de guérir tous mes problèmes de santé est « la volonté de s’investir en thérapie ». À leurs yeux, si la psychothérapie ne parvient pas à exaucer leurs souhaits de guérison, c’est à cause d’un problème de volonté et de refus de suivre les règles. J’ai donc le droit à une énième leçon sur les bienfaits de la thérapie et comment c’est dommage que je ne mette pas toute mon énergie et ma volonté pour guérir de mes problèmes.
J’ai également entendu des commentaires déplacés concernant mes parents, qui n’avaient pas lieu d’être en consultation.
Je me suis sentie comme dans le box des accusés devant un tribunal correctionnel, à devoir répondre d’un délit que je n’ai pas commis, sur la base de preuves falsifiées.

Malheureusement pour ces perroquets sachants, je vois des psys de tout poil depuis l’âge de 3 ans (oui oui, vous avez bien lu, 3 ans !).  Voir un psy ne m’a pas épargné d’un abcès purulent nécessitant une incision, contrairement aux dires d’une dermatologue incapable de voir sa patiente comme autre chose qu’un poncif relayé par la presse de caniveau !

Manque de pot pour ces yakafocon, mon TDAH vient de lésions de démyélinisation, visibles comme mon nez au milieu de la figure sur l’IRM, dixit le neuroradiologue et ma neurologue.

Cette façon de juger qui je suis, ma valeur personnelle sur la base d’un médicament que je prends a eu des conséquences délétères sur ma santé.
Tout d’abord, l’infection de peau que la dermatologue n’a pas incisé au motif que la cause était psy a trainé davantage que nécessaire.
Ensuite, j’avais tellement peur de me faire attaquer par le praticien que je refusais de voir un spécialiste que je ne connaissais pas, même quand c’était absolument nécessaire.

J’ai finalement refusé de me laisser faire.
Je refuse de dépenser du temps et de l’énergie inutile pour consulter un médecin qui ne me soigne pas avec dignité au prétexte que je prends un médicament « honteux ».
Si on pousse un peu la réflexion, consulter un médecin qui ne me traite pas dignement au prétexte de mon traitement participe au déficit de la Sécu. Parce que le problème qui m’amène à consulter ne va qu’en s’aggravant, puisqu’il n’est pas soigné par le médecin-juge.

Pour ma part, j’ai finalement trouvé plusieurs moyens de limiter ce risque.
Ces astuces ont été adaptées de cette page et cette autre page.

Deux cas de figure : soit j’ai complètement le choix du praticien, soit mon choix est limité.

1) J’ai complètement le choix du médecin
Dans ce cas de figure, j’ai le temps et la possibilité de choisir le praticien en libéral. Je procède de même si j’ai une liste de médecins agréés pour une visite administrative.
Je prends l’annuaire téléphonique et j’appelle tous les praticiens du quartier (si je dois voir un dermatologue, je contacte tous les dermatologues du quartier etc….). Ensuite, j’élargis aux quartiers les plus proches, et ainsi de suite.
Quand la secrétaire me répond, je  pose systématiquement la question suivante : « J’ai eu à faire à des médecins qui refusaient de me soigner parce que je suis sous ritaline. Quel est votre avis ? ». Si c’est une visite médicale obligatoire pour l’administration, je demande : « Depuis que je suis sous ritaline, certains médecins me font des difficultés. Qu’en pensez-vous ? ».
Le plus souvent, la secrétaire me passe le praticien.
Dans la majorité des cas, le médecin me dit qu’il n’a aucun problème, mais sa manière de parler m’indique qu’il n’a absolument pas envie. Dans ce cas précis, je me contente de demander le prix de la consultation et de conclure. Puis, je barre le praticien de la liste et passe au suivant.
J’ai su que je suis tombée sur mon dermatologue quand sa secrétaire m’a dit que le fils du médecin a le même problème. C’est un dermatologue en or !

2) Mon choix du praticien est limité
Ce cas de figure se présente quand soit je dois voir un médecin à l’hôpital, soit je dois passer une visite médicale pour laquelle je dois voir le médecin désigné par l’administration. Ou bien parce que le nombre de praticiens est limités (congés, vacances à la campagne….).
Ce cas de figure a ses spécificités au point qu’il mérite un billet de blog rien qu’à lui ! Suite dans Relations médicales 2.

Sauvegarder ses favoris avec Firefox

Ne vous est-il jamais arrivé de pester parce que vous avez perdu tous vos favoris ?  Vous n’êtes ni le premier, ni le dernier à qui pareille mésaventure arrive.

Si vous utilisez Firefox, sauvegarder ses favoris devient un jeu d’enfant. PC Astuces vous donne une astuce pour stocker vos favoris en HTML.

Ensuite, vous pouvez restaurer vos favoris à partir de la sauvegarde HTML.

Perso, je préfère sauvegarder manuellement les marques-pages pour plusieurs raisons :
1) N’étant pas toujours à la maison et devant parfois utiliser l’ordinateur de quelqu’un d’autre, une sauvegarde en HTML me permet d’avoir mes favoris sur clé USB ou disque dur externe.

2) Ajouter une sauvegarde en HTML me permet de ne pas écraser des marques-pages que j’ai ajouté entre temps.

Le lavage de cheveux

Un bon lavage de cheveux permet de diminuer la fréquence des lavages. Ainsi, nous économisons l’eau et les produits de beauté : bon pour la planète !

1) Brosser ses cheveux, dans tous les sens, pour éliminer poussière et résidus en tout genre.

2) Mouiller ses cheveux à l’eau tiède.

3) Verser du shampooing dans sa main, de la taille d’une pièce de 2€.

4) Étaler son shampooing en massant énergiquement le cuir chevelu. Attention, j’ai dit « masser », pas « gratter » ! 😉 C’est valable surtout pour les demoiselles adeptes des ongles longs 😉

5) Bien rincer. Cette étape est tellement importante que j’ai consacré un billet rien qu’à elle.

6) Shampouiner à nouveau en insistant sur les longueurs.

7) Bien rincer, comme précédemment.

8) Appliquer un après-shampooing, qui agira comme une crème hydratante pour les cheveux, puis bien rincer.

9) Appliquer un masque en fonction de la nature de vos cheveux. Bien rincer, puis finir par de l’eau fraiche.

Pour ma part, me laver les cheveux au-dessus du lavabo est plus pratique pour bien rincer mes cheveux et me fait gagner du temps.

Écrasée de patates mode flemmarde

L’hiver débute, et avec le froid, croît la flemmingite ! 😉

Comme vous avez vu, je suis une amatrice de purée.
J’ai finalement trouvé la solution pour m’adonner à ma passion en mode flemmingite aiguë 😉

Ingrédients pour 1 personne
2 patates
De l’eau
Huile d’olive

1) Éplucher et couper les patates en carrés.
Les mettre dans un sac congélation puis enfourner au micro-ondes pendant 5 à 10 minutes.

2) Écraser les patates avec la fourchette. Ajouter l’huile d’olive.

3) Verser l’eau bouillante.

C’est prêt !

Purée de pommes de terre 2

Amatrice de purée de pommes de terre, j’ai finalement essayé une autre recette que celle de Joël Robuchon.
J’ai moins de purée qui reste sur le moulin qu’en faisant cuire les patates à l’eau, donc moins de gaspillage alimentaire.
En revanche, j’ai davantage de vaisselle à faire 😦

Pour 2 personnes :

– 300g de pommes de terre
– 500 de gros sel
– 150g de beurre
– 15cL de lait entier

1) Préchauffer le four à 150°C.

2) Dans un plat à four, étaler le gros sel. Placer les pommes de terre sur la couche de sel. Surtout, ne pas les peler !

3) Cuire au four pendant 30 à 60 minutes (selon la taille des patates). Les patates sont cuites quand on peut y enfoncer un couteau qui ressort sec.

4) Pendant la cuisson des pommes de terre, sortir le moulin à légumes, grille la plus fine, et le placer au-dessus d’une casserole.

5) Sortir les patates du four. Les couper en deux.

6) Retirer la pulpe de pommes de terre avec une petite cuillère et mettre la pulpe dans le moulin.

7) Pendant que la pulpe de patates est chaude, tourner le moulin à légumes.
Ne jamais utiliser de mixer électrique, et ne jamais réduire de patates froides en purée à peine d’obtenir une purée élastique et collante, ou une purée cardée.

8) Juste après avoir mouliné les légumes, mettre le lait à chauffer. Le lait froid casse la purée et la rend liquide.

9) Mettre la purée sur feu doux. Ajouter petit à petit le beurre froid coupé en morceaux. Cette étape s’appelle monter la purée au beurre.

10) Quand le beurre est complètement fondu, ajouter le lait petit à petit. Ajouter le lait d’un coup rend la purée liquide et forme des grumeaux.

Bon appétit !

Les brulures

Une conversation sur Twitter avec @GaelleDZL m’a fait penser qu’en cuisine, la brulure est fréquente. Dans certains cas, elle a des conséquences graves.
Pour ces deux raisons, toute personne en cuisine qui se respecte doit savoir gérer la brulure.

Lors de ma formation en secourisme, outre l’apprentissage de la réanimation cardio-respiratoire, la manoeuvre de Heimlich pour aider une personne qui s’étouffe, savoir protéger-alerter-secourir, nous (les autres personnes et moi) avons appris à réagir en cas de brulure. Vous aurez davantage d’informations sur la brulure avec cette fiche éditée par la Croix Rouge Française.
Cette fiche éditée par la Commission de la Sécurité du Consommateur vous permettra également de mieux vous informer.

C’est avec la Croix Rouge Française que j’avais eu ma formation en secourisme. Néanmoins, d’autres organismes dispensent des formations en secourisme, comme la Protection Civile. Les formations en secourisme qui aboutissent au PSC (Prévention et Secours Civiques) de niveau 1 sont universellement reconnues.
Je profite de ce billet pour vous encourager fortement à suivre une formation aux gestes de premiers secours. Cette précieuse formation vous permettra peut-être de sauver une vie en attendant les secours d’urgences.

Pour en revenir à nos moutons, 😉

1) La gravité d’une brulure se mesure à son aspect et à son étendue (plus il y a de peau touchée, plus c’est grave). Une exception: la brulure du nourrisson, considérée systématiquement comme grave.

2) Le premier traitement d’une brulure : asperger d’eau froide.
La règle que j’avais apprise lors de ma formation en secourisme est : asperger d’eau à 10°C pendant 10 minutes à 10cm de la sortie d’eau (tuyau d’arrosage, robinet….).
Cependant, on ne dispose que rarement d’un thermomètre pour mesurer la température exacte de l’eau !
Tant que l’eau est froide, c’est l’essentiel.
L’eau froide limite la propagation de la brulure vers les couches profondes de la peau.

3) La gravité d’une brulure se détermine à l’aspect de la peau.
Brulure du 1er degré: brulure superficielle, la peau est rouge comme un homard bien cuit. Asperger d’eau puis mettre une crème de type Biafine (voir avec le pharmacien). Si la brulure ne cicatrise pas ou prend un aspect peu ragoutant, aller chez le médecin s’impose.
Brulure du 2nd degré: des cloques sont présentes. Asperger d’eau et aller chez le médecin. Si la brulure vous parait grave, appelez le SAMU (15 ou 112).
Brulure du 3ème degré: la peau est noire comme du charbon. C’est une brulure profonde, la peau est détruite. Appeler le SAMU (15 ou 112) est absolument nécessaire.

Boulettes de viande à l’italienne

Comme promis à @GaelleDZL, voici la recette des boulettes de viande à l’italienne.

Ces excellentes boulettes de viande feront un carton sans demander trop de travail.
Elles accompagnent parfaitement les pâtes.

Avec un laitage et un fruit, vous avez un repas complet sans trop de travail 😉

Pour 4 personnes
– 300g de boeuf hâché
– 300g de mélange veau-agneau hâché
– Herbes de Provence au gout
– Romarin au gout
– 250g de parmesan à râper
– 400g de tomates
– Huile d’olive
–  4 oeufs
– 5 oignons
– 1 botte de persil

1) Couper les tomates en morceaux grossiers, garder le jus et les pépins. Dans une casserole, verser les tomates avec de l’eau et porter à ébullition jusqu’à ce qu’un couteau puisse aisément les transpercer. Ajouter 2 cuillères à café d’huile d’olive. La sauce doit avoir une consistance liquide.
Préchauffer le four à 150°C pendant 10min.

Pendant ce temps :
2) Hacher les oignons et le persil au mixer. Râper le parmesan dans un bol.

3) Dans un saladier, mélanger toute la viande, les oignons et le persil hachés, le parmesan râpé, les herbes de Provence et le romarin.

4) Ajouter les oeufs un par un jusqu’à ce que la farce coule presque entre les doigts. Si la pâte est de consistance juste souple, les boulettes seront trop sèches après cuisson.

5) Dans une poêle, verser de l’huile d’olive jusqu’à ce que l’huile atteigne la moitié de la hauteur de la poêle. Cette quantité est nécessaire afin que les boulettes puissent correctement revenir.

6) Mouler les boulettes, puis les plonger dans la poêle. Laisser cuire jusqu’à ce que l’extérieur de la boulette soit dur.

7) Dans 1 ou 2 plats allant au four, placer les boulettes. Verser la sauce tomate en quantité généreuse, elle doit bien recouvrir les boulettes.

8) Mettre à cuire pendant 20 minutes.

Bon appétit !

La beauté pour les fauchées

Il est vrai que jeune (aheum) étudiante en droit, le budget beauté n’est pas extensible à l’infini. Mais il y a des moyens d’être belle sans mettre son banquier en colère 😉

1) Je ne jure plus que par le syndet, ou savon sans savon. Certes, il est plus cher à l’achat qu’un surgras ou un savon normal.
Mais savez-vous qu’avec un syndet, vous pouvez non seulement vous laver le corps, vous démaquiller matin et soir, mais en plus, vous pouvez vous laver les cheveux ?
Oui, vous avez bien lu, vous pouvez vous laver les cheveux !
En réalité, le syndet a été inventé pour les Marines lors de la Seconde Guerre Mondiale (source : Votre beauté à moins de 100 francs) : il fallait que les militaires puissent se laver dans l’eau de mer, qui est salée, et à cause de la rareté des ingrédients bruts.
Le syndet est idéal aussi bien pour les peaux sèches et sensibles que pour les peaux grasses et boutonneuses. En effet, une peau boutonneuse qui est trop décapée produira encore davantage de sébum, graisse de la peau.
Le syndet surgras est encore plus doux, mais il est plus cher.

2) Pour un masque du visage pour peau grasse, un simple mélange d’argile verte et d’eau fait son effet et coute presque rien. Il est également efficace sur les cheveux gras.

3) Pour les peaux sèches, un masque au jaune d’oeuf et à l’huile d’olive fait son effet. Si le coeur vous en dit, ajoutez une touche de miel.
Vous pouvez très facilement faire un tel masque à partir des produits de votre placard.
Ce masque peut également être utilisé sur les cheveux secs.

4) Pour les cheveux secs, un masque à l’huile d’olive redonnera vie à vos cheveux.
Passez de l’huile sur toute la chevelure. Couvrez avec un plastique et/ou une serviette. Laissez agir pendant au moins 30 minutes, voire toute la nuit.
Shampooinez normalement. Pour des astuces sur le rinçage, voir l’article Avoir de beaux cheveux grâce à un bon rinçage.

5) Le lait de coco ou la crème de coco est également un excellent masque capillaire pour cheveux secs. Procéder comme pour le masque à l’huile d’olive.

6) Si vous êtes à court de crème pour le corps faute d’avoir eu le temps d’en acheter, utilisez de l’huile de table, d’olive, de noix ou de noisette.

7) Pour les filles à la peau très sèche, votre médecin peut vous prescrire de la Dexeryl. Elle est fabriquée par le même laboratoire que la crème Ictyane, sans parfum et en moins cher.
En prime, une crème sans parfum diminue considérablement les risques d’allergies.

8) Pour celles qui souffrent de transpiration excessive, par exemple à cause d’un ou plusieurs médicaments, l’épilation est la première arme. En effet, les poils retiennent la transpiration, donc les bactéries.
Si l’épilation ne suffit pas, la pierre d’alun complètera efficacement votre épilation. Si une pierre d’alun est chère à l’achat, vous en utiliserez tellement peu qu’elle vous durera des années. De plus, la pierre d’alun est un excellent antiseptique et cautérise les petites blessures.

9) Pour celles qui se démaquillent à l’eau micellaire, utilisez des carrés lavables, en vente dans les boutiques bio. Elles vous couteront moins cher et seront moins polluantes.

10) Au lieu d’acheter un gommage au supermarché, j’utilise un loofah ou un Clarisonic. L’efficacité du gommage vient de son procédé mécanique. Les actifs contenus dans un gel ou une crème n’ont donc aucun effet parce qu’ils sont rincés immédiatement.
Certes, le Clarisonic est cher à l’achat et en recharges mais il a comme avantage de ne pas nécessiter de produit spécifique pour faire effet. Ainsi, en utilisannt un syndet ou un syndet surgras, vous avez le même effet qu’en utilisant un gel gommant.
J’ai testé le Clarisonic parce que j’en avais marre de voir ma figure constellée de boutons à cause d’un médicament que je prends pour soigner une maladie chronique. Avec cet appareil, plus une trace de bouton ! Pour ma part, j’utilise la brosse pour peaux sèches et sensibles (la brosse pour peaux normales a aggravé mes problèmes de bouton parce qu’elle décapait trop la peau). J’ai cet appareil depuis un an et je ne regrette absolument pas mon achat donc so far, so good.
J’utilise également cet appareil pour le corps avec une brossette spécifique. Même principe et même efficacité que pour le visage.
Par contre, je ne l’utilise jamais quand je suis en poussée d’eczéma sous crème aux corticoïdes, à peine de démangeaisons très violentes.
Néanmoins, je trouve que le loofah nécessite bien plus de poigne (que je n’ai pas même avec beaucoup d’entrainement) et un entretien très minutieux, surtout avec une mère qui aime bien me le piquer 😉

11) Plutôt que d’utiliser une crème aux acides de fruits, coupez un demi citron et passez-le sur le visage ou la partie du corps que vous voulez lisser. En prime, le citron est un désinfectant efficace pour prévenir les poils incarnés après une épilation à la cire.

12) Si vous n’avez pas de citron quand vous allez vous faire épiler à l’institut de beauté, humidifiez-vous la peau et passez dessus de la pierre d’alun pour prévenir les poils incarnés.
Par expérience, je sais combien les poils incarnés qui s’infectent sont désagréables, sans compter les antibiotiques et les soins qui prennent davantage de temps que de faire sa toilette ! 😦

Haddock chowder, ou soupe de haddock fumé

Bon, le contrat avec ma mère était simple. En échange de me laisser une paix royale pour regarder Masterchef ce soir, j’ai eu pour devoir de préparer le diner. Ma mère ayant acheté du haddock fumé, je me suis attelée à la préparation de la haddock chowder.

La haddock chowder est une soupe de haddock crémeuse qui se mange en Grande-Bretagne et aux États-Unis, particulièrement dans l’État de Nouvelle-Angleterre.

 

haddock chowder

 

Pour 4 personnes :

1 haddock de 500g
2 poireaux
3 petits oignons
3L de lait
50g de beurre
50cL de vin blanc
6 petites patates coupées en dés

1) Faire tremper le haddock dans 1L de lait pendant 4 heures pour le dessaler.

2) Faire pocher le haddock à feu doux avec le reste de lait.

3) Dans une autre casserole, faire fondre le beurre. Y faire revenir les oignons et les poireaux. Quand les poireaux commencent à être tendres, verser le vin blanc.

4) Lorsque le vin blanc est presque entièrement évaporé, mettre le lait de pochage du haddock. Si besoin, rajouter du lait non salé.

5) Lorsque le lait commence à bouillir, verser les patates.

6) Quand les patates sont cuites, mixer. Les patates épaississent naturellement la soupe : pas besoin de farine !

7) Saupoudrer de haddock sur le dessus.

C’est prêt ! Bon appétit !

Avoir de beaux cheveux grâce à un bon rinçage

Oui, je sais que beaucoup de filles croient que le rinçage est une tâche si triviale qu’il semble inconcevable d’écrire un billet de blog à ce sujet ! Et pourtant…En rinçant bien ses cheveux, on les lave moins souvent et ils sont nettement plus propres.
Bien passer l’eau de la douche dans toute la chevelure, pas que sur le dessus. Au boulot ! 😉

Pour vérifier que les cheveux sont bien rincés, passer ses doigts. Les cheveux bien rincés crissent.

Rincer une dernière fois à l’eau froide pour resserrer les écailles et faire briller les cheveux.

Si l’eau est calcaire, ajouter un verre de vinaigre ou le jus d’un citron à la dernière eau de rinçage. L’acidité neutralise le calcaire.
Autrement, rincer ses cheveux à l’eau minérale ou eau déminéralisée.

Beurre d’arachides fait maison

Le beurre d’arachides, ou peanut butter, est un aliment très populaire en Amérique du Nord.
Cet aliment a été inventé en 1890 suite à l’expérience d’un médecin américain, George A. Bayle Jr comme substitut nutritionnel riche en protéines pour les personnes avec une mauvaise dentition. (source : Wikipedia).
Le beurre d’arachides fait maison est absolument délicieux et est très facile à préparer.

Pour 250g de beurre d’arachides :
– 250g d’arachides non grillées, non salées
– huile d’arachide

1) Préchauffer le four à 150°C.

2) Dans un plat, verser les arachides et verser 2 cuillères à soupe d’huile.

3) Enfourner pendant 15 minutes.

4) Dans un mixer, verser la préparation (je prépare le beurre d’arachides au babycook). Attention, le moteur peut surchauffer si vous utilisez le blender !!

5) La consistance du beurre d’arachides dépend de la durée de mixage. Pour obtenir une consistance plus crémeuse, mixer plus longtemps.

6) Verser le beurre d’arachides dans un pot hermétique. Le beurre d’arachides se conserve six semaines au frigidaire, dans un récipient hermétique.

Cuisson de la semoule de couscous à la vapeur

Septembre et son corollaire, la rentrée. Quoi de mieux qu’un bon couscous à partager en famille ?

Ce plat est d’origine berbère. Cependant, il est consommé dans tous les pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie).
Il existe autant de recettes de couscous que de familles.

La cuisson de la semoule en elle-même n’est pas excessivement compliquée. À condition de respecter certaines étapes.

 

Pour 400g de semoule :
30mL d’huile d’olive
250mL d’eau chaude1 cac (soit 4g) de sel
1) Verser la semoule dans un plat. Verser le sel, puis l’huile et mélanger pour bien imprégner.

2) Verser l’eau chaude.

3) Attendre 5 minutes que ça gonfle. Égrener la semoule : il ne faut plus qu’il reste d’agglomérat.

4) Préparer le bouillon ou faire bouillir de l’eau dans le bas du keskess (couscoussier).

5) Verser la semoule dans le haut du keskess.

6) Cuire une première fois pendant 15 minutes.

7) Verser la semoule dans le plat. Égrener la semoule avec une fourchette jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’agglomérat.

8) Verser de l’eau chaude.

9) Cuire une seconde fois pendant 15 minutes.

10) Verser dans le plat, puis égrener avec une fourchette.

C’est prêt !

Pour le choix de l’huile, deux écoles s’affrontent : l’huile d’arachide pour sa neutralité du gout et l’huile d’olive pour son gout d’olive.
Dans ma famille, la question ne se pose même pas : c’est huile d’olive.

Salade de pâtes à la ricotta

Pour ceux qui ont un furieux besoin de féculents en été mais ne veulent pas passer des heures dans leur cuisine, cette salade de pâtes à la ricotta est parfaitement parfaite !

Pour 4 personnes

Ingrédients :
400g de pâtes (Fusilli ou torsades conviennent le mieux)
400g de tomates
1 gros oignon (facultatif)
1 pot de ricotta
2 cas d’huile d’olive
1 cas de vinaigre balsamique

1) Cuire les pâtes en respectant le temps de cuisson indiqué sur le paquet.

Pendant ce temps :

2) Couper les tomates
3) Éplucher et couper l’oignon
4) Préparer la vinaigrette : mélanger l’huile et le vinaigre

5) Quand les pâtes sont cuites, les laisser refroidir.

6) Mélanger les pâtes, les tomates et la ricotta.

7)  Mettre au frais pendant 1/4 d’heure minimum

8) Au dernier moment, rajouter la vinaigrette.

Bon appétit !

Network 2

Dans notre premier article, il s’agissait d’aider @chokopouet à trouver un épidémiologiste spécialisé en hépato-gastro-entérologie.
Cependant, pour approcher certaines personnes, il va falloir prendre sa plume (ou son clavier), s’armer de courage et écrire.
J’espère que ces modèles-types aideront notre amie à avancer sa thèse 🙂

Pour solliciter de l’aide

L’e-mail pour solliciter de l’aide doit être aussi spécifique que concis.
Il est également indispensable de personnaliser la missive pour augmenter ses chances de réponse.

Bonjour [spécifier nom ou titre du destinataire],
Étudiante en pharmacie, je rédige une thèse [expliquer le sujet de la thèse].

J’ai appris par [spécifier source] que vous [expliquer pourquoi la personne peut apporter de l’aide].

À ce titre, [formuler la demande, par exemple : « j’ai telle statistique qui donne tel résultat » et conclure par une question de type : « Comment rendre mon résultat plus significatif ? »].

Avec mes sincères remerciements

Signature

Remercier de l’aide obtenue

Bonjour [spécifier nom ou titre du destinataire],
Par la présente, permettez-moi de vous remercier pour [spécifier l’aide obtenue].

[Spécifier en quoi cette aide a été bénéfique].

En retour, n’hésitez pas à me contacter si je peux vous aider de quelque manière que ce soit.

Salutations

Signature

Network 1

Suite à la galère d’une étudiante en pharmacie, @chokopouet qui a besoin d’aide pour une statistique afin de compléter sa thèse, j’ai eu l’idée de rédiger ce billet.

Notre étudiante a besoin d’aide de la part d’un épidémiologiste spécialiste en hépato-gastro-entérologie, mais elle n’en connait aucun directement.

1) Faire la liste de tous ses contacts. Peu importe qu’il s’agisse de la famille, des amis, des profs, du boulanger, du garagiste, du gardien, des collègues…

2) Préparer un e-mail court, spécifique dans sa demande (voir Network 2)

3) Si pas de réponse au bout d’une ou deux semaines, relancer poliment.

4) Quand la personne a répondu, la remercier de son aide par lettre ou par e-mail (voir Network 2).

Si vraiment personne dans l’entourage ne connait, directement ou indirectement, la personne idoine, une recherche sur Internet donne très souvent de bons résultats.

Purée de pommes de terre recette Robuchon

Mon accompagnement préféré ?
La purée de pomme de terre façon Joël Robuchon. Cette recette, extraite du livre Le meilleur et le plus simple de la pomme de terre, est celle que j’utilise.

Ingrédients :

  • 1kg de pommes de terre (rattes ou BF 15),
  • 250g de beurre bien froid,
  • 25 cl de lait entier, gros sel.
  • Casserole, moulin à légumes à grille fine, petite casserole.

Préparation :

– Laver les pommes de terre mais ne les pelez pas.

– Dans une casserole remplie de 2L d’eau froide additionnée de 1 cuillerée à soupe de gros sel, faites-les cuire à couvert jusqu’à ce que la lame d’un couteau plantée dedans en ressorte aisément (25 minutes environ). Coupez le beurre en petits dés, mais maintenez-les au réfrigérateur.

– Dès que les pommes de terre sont cuites, égouttez-les. Pelez-les encore tièdes. Passez-les au moulin à légumes équipé de la grille la plus fine, au dessus d’une grande casserole. Portez la casserole sur feu moyen ; faites légèrement dessécher la purée en la remuant vigoureusement avec une spatule en vois (5 minutes environ).

– En même temps, passez une petite casserole sous l’eau, videz-la sans l’essuyer ; dans cette casserole, faites bouillir le lait.

– A feu doux, incorporez petit à petit le beurre, très froid, bien dur et coupé en morceaux, en remuant énergiquement la préparation afin de la rendre lisse et onctueuse.

– Toujours à feu doux, ajoutez le lait, très chaud, en petit filet, toujours en mélangeant vigoureusement jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé. Goûtez, salez, poivrez.

– Pour rendre la purée encore plus fine et légère, vous pouvez la passer à travers un tamis à toile très fine.

Pour ma part, je mets 500g de beurre pour 1kg de pommes de terre.

Pour la variante à l’huile d’olive, Joël Robuchon met uniquement de l’huile d’olive.
En ce qui me concerne, le résultat est celui d’une purée trop lourde en bouche. Je la détends donc avec un peu d’eau bouillante (la bouilloire électrique convient très bien).
Attention, ne jamais mettre de lait dans une purée à l’huile d’olive : le goût est tellement acide qu’elle devient immangeable !

Jello maison

Impossible de trouver de la jello au supermarché du coin. Du coup, il a bien fallu que je la fasse moi-même.
Plus salubre et à l’arôme moins chimique que celle du commerce, voici la recette que j’utilise, après maints tâtonnements.

Ma recette

1 feuille de gélatine
100mL de liquide à gélifier (eau, lait, jus de fruits….)

1) Tremper la feuille de gélatine dans l’eau froide pendant 5 à 10 minutes.

2) Pendant ce temps, faire bouillir le liquide à gélifier.
Il est tout à fait possible d’utiliser le micro-ondes ou la bouilloire électrique.

3) Si nécessaire, rajouter sirop, arôme, colorant… (très facultatif)

4) Mettre la gélatine dans le liquide.

5) Si le coeur vous en dit, rajouter des fruits (très facultatif)

6) Faire prendre au frigo (30 mn pour 100mL)